Découverte

La presqu’île du christ

Par  | 

S’il y a des lieux insoupçonnés en Côte d’Ivoire, la Presqu’île du Christ en fait partie. Un soupçon d’exaltation aventurière pour arriver à destination. Un soupçon de liberté grandiose une fois les pieds dans l’eau. Un soupçon de poésie enchanteresse au coucher de soleil.

En effet, le chemin qui mène à ce « cul de sac » est un véritable parcours fléché qui, comme une évidence, trouve en la presqu’île son terminus. L’omniprésence de l’eau, tout autour de ce lopin de sable relié au continent par un mince bras partiellement inondé, vous
conduit presque naturellement vers le recueil spirituel.

Enfin, le soir venu, le tableau aux milles reflets colorés qui se dessine devant vos yeux les minutes passant, grave inévitablement la mémoire.

Et la nuit le ciel se drape d’un milliards d’étoiles toutes aussi scintillantes les unes que les autres. L’absence de pollution lumineuse fait de cet endroit magique un véritable observatoire astronomique.

Mais la Presqu’île du Christ n’est pas seulement un
lieu magique, c’est aussi des rencontres fort
sympathiques. Un accueil simple mais particulièrement
chaleureux de la part des propriétaires, des échanges nocturnes avec les pêcheurs, venus au bord de l’île attendre que les filets se remplissent, qui partagent un peu de leur quotidien avec les couches tard.

Difficile de se le cacher, même si certaines chambres sont relativement sommaires, le lieu en vaut de loin le détour, et les nouveaux bungalows bientôt disponibles ramèneront le confort de la nuit à la hauteur du cadre qui nous a séduit.

jb Cotton

La presqu’île  du christ
La presqu’île  du christ 2
La presqu’île  du christ 3

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *