Coup de cœur

PARC NATIONAL DE TAï

Par  | 

Contiguë au Parc national de Taï, la Réserve de Faune du N’Zo est bordée dans sa partie Nord par le Lac de Buyo. Cette immense ‘’mer intérieure’’ de 920 Km2 a déployé une partie de ses ‘’tentacules’’ à l’intérieur des limites de la réserve de Faune sur environ 8 000 hectares. Ce petit bout de paradis qui n’attend que des investissements pour être valorisé sur le plan touristique regorge d’îles, d’écosystèmes fabuleux et d’une avifaune variée, locale et migratrice.

PARC NATIONAL DE TAï
PARC NATIONAL DE TAï 1
PARC NATIONAL DE TAï 2

8 000 hectares de forêt

L’entrelacement des bras d’eau du lac, de la forêt tropicale du parc et de la réserve crée aux yeux des visiteurs, de véritables chef-d ’œuvres où la couleur bleue du ciel rivalise avec le vert foncé de la forêt, qui elle-même se reflète dans les eaux cristallines du lac. On ne s’en lasse pas… C’est tout simplement féérique.

En fonction des heures de la journée et de la lumière du soleil, le lac et la forêt se donneront en spectacle sous vos yeux. A certain endroit du lac, comme des piliers en ruine des cités antiques, des décors de bois morts immergés, littéralement momifiés offrent, un spectacle saisissant.
Les animaux, surtout les oiseaux d’eau viennent en rajouter au bonheur du visiteur. En effet, les rivages du Lac de Buyo sont d’excellents points d’observation des oiseaux limicoles, aquatiques et migrateurs. Ce lac est un site où se déroule chaque année la campagne de Dénombrement International des Oiseaux d’Eau (DIOE). En janvier dernier, 741 individus repartis en 9 ordres, 16 familles et 34 espèces ont été recensés.
Le lac est pratiquement navigable en toute saison en pirogue traditionnelle et en hors-bord. Les plans d’eau sont spectaculaires et les nombreuses îles abritent, pour certaines d’entre elles, des colonies de singes.

La mise en eau du barrage de Buyo il y a 38 ans, a certes immergé 8 000 hectares de forêt, mais elle a surtout créé un écosystème profitable aux hommes et aux espèces animales.
Buyo est accessible à partir de Soubré. La route est bitumée jusqu’à Yabayo (environ 20 km), puis il reste 60 km de piste dont l’état est variable que l’on soit en saison sèche ou en saison des pluies.

Il est possible de visiter ce merveilleux site qui fait partie intégrante du réseau des aires protégées de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), en envoyant une requête à contact.tai@oipr.ci

PARC NATIONAL DE TAï 5
PARC NATIONAL DE TAï 4

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *